Les entrepreneurs combattus

Les entrepreneurs combattus Comme nous l’annoncions le projet loi de financement de la protection sociale sera très défavorable aux travailleurs indépendants

Le gouvernement parait entraver et combattre tous ceux qui prennent des risques

 

 

 

Un relévement des taux de cotisations 

Les cotisations maladie des artisans commerçants était plafonnées.

 Pour les cotisants dont le revenu dépassait 36 372 euros, le taux de cotisation était actuellement réduit de 0,6 point entre 36 7372 euros

et 181 860 euros, et il n’y avait pas de cotisation maladie sur la partie des revenus dépassant 181 860 euros.

Désormais, les cotisations seront au même taux de 6,5% sur les revenus à partir de 14 500 euros. Cette mesure impactera 850 000

chefs d’entreprise, 410 millions d’euros leur seront ainsi ponctionnés. A celà s’ajoute, la suppression de l’abattement pour frais personnels

de 10 % pour les gérants majoritaires de SARL, il en coûtera 570 millions d’euros

 

Un alignement des cotisations mais non des prestations

Le projet socialiste prévoit un alignement des cotisations des travailleurs indépendants sur le régime général, mais les ministres socialistes n’ont pas mesuré combien la couverture sociale des indépendants est moins « avantageuse » que celle des salariés.

Si le remboursement des soins médicaux est identique, les indemnités journalières, le revenu de remplacement en cas de congès maternité …sont loin d’atteindre le niveau du régime général. C’est une des raisons pour laquelle les artisans et commerçants s’arretent beaucoup moins souvent.

Une mesure politique ?

Pourquoi dès lors  une telle ponction ? Pourquoi multiplier les mesures contre ceux qui prennent des risques, qui font vivre nos territoires?

Le Parti Socialiste sait lire les résultats des éléctions, qui ont vu près de 67 % des petits patrons voter pour N Sarkozy.

Un impact fort en Dordogne

Le commerce et l’artisanat sont de loin les premiers secteurs économiques de la Dordogne.

Les 6700 commerces, les 9611 entreprises artisanales font vivre des dizaines de milliers de famille

Elles doivent faire face à un contexte difficile, inquiétude de la population, limitation des dépenses, recul de la contruction…

Dans cette conjoncture , elles se battent chaque jour pour maintenir leur activité

Ces mesures gouvernementales, ces hausses de cotisation pourraient être la ponction de plus, l’imposition de trop .

Fragilisant encore des trésoreries tendues, accroissant le risque de défaillance.

et surtout elles envoient  un message très  négatif à ceux qui veulent entreprendre.

Benoît BOST

 

0 Réponses à “Les entrepreneurs combattus”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Logone |
Elijah De BLa |
Retourvilliers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivelafrancebleue
| RCD Bgayet-Jijel
| Burberryk