Un Compagnon

Un CompagnonSamedi dernier à Brantôme, on fétait un compagnon. A l’heure du  scandale Cahuzac, il est important de rappeler les sources d’un engagement politique, sincère et  désintéressé….une histoire de militant

Paul Laborie,  après de longues années, au RPR puis à l’UMP a décidé de cesser ses fonctions de délégué cantonal de Brantôme.  Il demeure un militant actif, et son engagement ne faiblit pas. Toutefois, l’âge avançant il est plus difficile de courir de Eyvirat à Cantillac.
Ce canton, il l’a si souvent labouré, sillonné. Il y a défendu les valeurs de notre famille politique, et permit que ce fief Bonnetiste soit pris. Que le gaullisme entre à la Mairie. Pour qui se souvient de Georges Bonnet, la performance n’est pas mince. Son principal fait d’arme restera pour moi son arrivée dans la salle des fétes de Nontron, en juin 2002, amenant les résultats de Brantome qui donnaient la victoire à Frederic de Saint Sernin pour une poignée de voix
Au travers, Paul Laborie c’est une certaine idée du militantisme qui fut unanimement saluée. Un engagement sincère, fidèle, desinteressé. Pour le décrire, les verbes sont légions, ils sont tous d’ action:
Vivre la politique et non en vivre. Croire,adherer, débattre, convaincre.
Servir et non se servir. Coller, organiser,se déplacer, reserver, remplir.
Donner et non recevoir. Aider, soutenir, accompagner, défendre.
En un mot: un compagnon
Benoit Bost

2 Réponses à “Un Compagnon”


Laisser un Commentaire




Logone |
Elijah De BLa |
Retourvilliers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivelafrancebleue
| RCD Bgayet-Jijel
| Burberryk