Artisans, Commerçants, Chefs d’entreprise: de nouvelles hausses de cotisations

Artisans, Commerçants, Chefs d'entreprise: de nouvelles hausses de cotisations

Taxer le travail et les créateurs de richesse…voilà une des actions concrètes du Gouvernement Hollande.

Et l’addition sera salée pour les travailleurs indépendants

La concertation pour les autres, la taxation pour nous

En cette période de crise, chaque jour est difficile pour les artisans, commerçants et chefs d’entreprise. Les carnets de commande peinent parfois à se remplir et ils doivent se lever chaque matin de bonne heure pour maintenir dans notre Périgord Vert une activité et des emplois.

Quelle réponse est apportée par le Gouvernment ? …une écoute, une attention, un renforcement de la compétitivité ?

NON ! Le Gouvernement étudie une hausse des cotisations sociales des travailleurs indépendants. Et éventuellement leur déplafonnement.

Comment accueillir une telle augmentation  dans une période où les trésoreries sont tendues et la consommation des ménages au plus bas.

Cette mesure se prépare d’ailleurs en catimini, sans associer les représentants des professionnels. Le gouvernement est bien loin de ses promesses de concertation, ou ne valent-elles que pour certaines catégories  ?

Et les promesses de campagne  ?

Au cours de ses nombreuses visites, Colette Langlade a rencontré artisans et commerçants. Le 14 octobre 2011 par exemple à Thiviers, elle se voulait à l’écoute, compréhensive.  Elle a dit recueillir les doléances, les questions, les problèmes…..Mais elle regrettait qu’étant dans l’opposition elle ne puisse directement agir

Aujourd’hui dans la majorité, voilà sa réponse : Travailler plus pour Payer plus

Agissons

Le 8 et le 22 octobre les artisans et les commerçants votent pour renouveler les conseils d’administration du régime social des indépendants. Faisons les bons choix !!

 

 

Hypocrisie

Hypocrisie hypocrisie_12-150x150  Faut il encore illustrer l’Hypocrisie des élus socialistes, relever  l’écart entre les discours de campagne et l’exercice des responsabilités.  Les positions gouvernementales sur le Gaz de schiste en sont un exemple frappant.

Entendons nous, il ne s’agit pas de se prononcer sur les hypothétiques conditions d’exploitation du gaz ni de ses impacts écologiques indéniables, mais en souligner la récupération politique. Dans cette affaire,  la ligne du PS  est  à géométrie variable. En Dordogne aux grands cris succèdent un silence prudent.

Critique du Gouvernement Fillon

Le parti socialiste, aiguillonnant des associations écologistes n’avait pas de mots assez durs sur les dangers du gaz de schiste. Le gouvernement de François Fillon était accusé de fomenter un complot, en secret, visant à en autoriser l’exploitation. Le PS développait un argumentaire sur les liens supposés entre l’UMP et les groupes pétroliers dont Total.

La réalité était toute autre : La fracturation hydraulique était en effet interdite sous le gouvernement Fillon par une loi.

Celà ne suffisait pas, la parole du gouvernement était sans cesse remise en question. En Dordogne, tout le Sarladais était alerté, Germinal Peiro en quête de nouveaux mandats se portait en fer de lance de la contestation, Il se targuait ainsi sur son site : « j’ai également dénoncé l’opacité des décisions prises.  Mais mon rôle de représentant des citoyens de la Dordogne ne s’est pas limité à ce débat puisque j’avais préalablement déposé deux questions écrites. La première (n° 101634) demandait à Madame la Ministre de l’Ecologie de bien vouloir préciser l’état d’avancement de la demande de permis de Cahors. La seconde (n° 102256), visait à permettre aux acteurs locaux de bénéficier de référentiels précis

Dans le Sud Ouest du 11 février 2011, il se disait très inquiet sur le fond et sur la forme scandalisé

Et Sud Ouest de pronostiquer « Des gazoducs au cœur de la vallée de la Dordogne, dans sa partie classée …, des derricks plantés au beau milieu de la place de la Liberté à Sarlat ou au pied du château de Fénelon à Sainte-Mondane… »

Les réunions les manifestations se succédèrent …en pleine campagne pour les cantonales !!!

Aujourd’hui….changement de ton

Le gouvernement Hollande lançait hier une conférence environnementale. Copiant le modèle du Grenelle de l’environnement après l’avoir tant décrié.

La ministre de l’écologie Delphine Batho ouvre ainsi  la voie à l’exploration des Gaz de Schiste en France (Figaro du 12 septembre)

Voilà le sujet relancé….

Faut il s’en réjouir ou le regretter, la question dépend des modalités d’exploitation. Mais en Dordogne, constatons le silence, de Germinal Peiro en particulier. Pas de commentaire, pas de remarque même dans son article récent dans Sud Ouest. Il faut dire que nous ne sommes pas en période électorale….

Benoit Bost

,

 

 

 

 

 

 

Ouverture

 

 

Ouverture 4706l-perigord-vert-150x150

 

Le Débat d’idées est au coeur de notre action

Ce forum se veut un espace d’échanges et de débats

Il est donc aussi le votre

Nous vous invitons à le partager et à le faire connaître

 

 

 

 

12



Logone |
Elijah De BLa |
Retourvilliers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivelafrancebleue
| RCD Bgayet-Jijel
| Burberryk